gfxgfx
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
logo
 
gfx gfx
gfx
31172 Messages dans 3419 Fils de discussion par 611 Membres - Dernier membre: seomusic 22 Octobre 2019 à 21:11:55
*
gfx*AccueilAideRechercherCalendrierIdentifiez-vousInscrivez-vousgfx
gfxgfx
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.       « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Myrra - en primeur avant post anglais sur community  (Lu 1700 fois)
Myrra
Membres du Clan
Etincelle
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 48


Myrra la ronronneuse


Voir le profil
« le: 15 Juin 2009 à 20:37:13 »

Le contrat

Par delà le filet, je vois le ciel.
Et les nuages.
Et tous les jouets brillants qui balancent au toit de la maison à roulettes.
Je me prépare à bondir, j’attends que les cahots se calment et HOP, me voila accrochée par deux pattes au filet et, une patte à travers les mailles du filet, j’attaque les jouets et je les fais tinter.
Un cahot me fait lâcher prise, mais je retombe sur mes pattes et je bondis à nouveau.
Au bout d’un temps çà ne m'amuse plus, et je me couche sur mon coussin.
Bercée par les mouvements de la maison a roulettes, un rayon de soleil sur ma fourrure, je m’endors.

C’est une belle journée d’été, les oiseaux chantent, au loin j’entends le bruissement d’une rivière, le chemin est bien tracé et relativement plat.
Mon mari tire la charrette à bras qui contient nos provisions et dans laquelle Myrra joue.
Je ris quand elle s’accroche au filet de protection et attaque les bijoux que l’on garde pour attirer le chaland.
Elle est pleine de vie notre fille, ca fait chaud au cœur de la voir heureuse alors que tout autour la guerre contre l’Aegis fait rage.

Le lair est devant nous.
Il est temps car j’en ai assez de dormir a la belle étoile.
Cette nuit nous aurons, si pas un toit, au moins un plafond au dessus de nos têtes.

Miauw ! Je roule bas de mon coussin quand la maison s’arrête et penche.
Maman enlève le filet et me prend dans ses bras.
Je regarde autour de moi, il n’y a plus de ciel, il y a de la terre tout autour.
Ah non le ciel est derrière maman, au bout d’un couloir.
Je sens un courant d’air chaud dans mon cou, je tourne la tête et…

MIAAUWWW !!
Une énorme tête me renifle !
Par réflexe je me blottis dans les bras de maman mais je me calme vite parce qu’elle ronronne.
« N'aie pas peur Myrra. Ce sont des dragons et ils sont gentils. La blanche est une maman comme moi et le rouge est un papa. Papa et maman vont faire un travail pour eux. »

Je regarde autour de moi et je les vois… Elle est plus petite, toute blanche, avec plusieurs petites cornes tout le long de sa tête, alors que lui est immense, rouge avec des dessins noirs et deux grandes cornes qui prolongent sa tête.
Papa, à coté de la griffe du rouge, ne pourrait pas voir de l’autre coté tellement les griffes sont grandes.

Puisque maman dit qu’ils sont gentils, je m’approche et j’essaie d’escalader une patte de la blanche, mais c’est trop lisse et trop haut pour moi.
Elle penche le cou et me donne un coup de langue sur la tête, puis me présente une griffe a l’envers pour que je puisse grimper dans sa patte, puis la tourne lentement et voila.
Je suis assise sur la patte blanche, fière de mon exploit.

Maman me reprend pour me nourrir et nous ronronnons toutes les deux tandis que je bois le lait chaud et pétris le pelage de maman, puis elle me dépose sur mon coussin pour la sieste et je m’endors, bercée par la voix de papa, et celle, plus grave mais étouffée, du rouge qui explique ce qu’il désire.

Le nid

Je me réveille au bruit de papa qui déballe ses outils.
Ils sont surement tombés d’accord sur le travail a faire, çà veut dire que on va rester ici, comme les autres fois.
D’ailleurs ce n’est plus le même ici, le tunnel avec le ciel a disparu, c’est de la terre par terre et tout autour, avec des doigts qui sortent du sol et qui pendent au plafond.
Je regarde bien ceux au plafond… ce serait amusant de sauter et de les attraper mais c’est beaucoup trop haut pour moi.

J’escalade un doigt du sol, c’est glissant et tout dur mais avec mes griffes çà va.
J’arrive tout au dessus et je regarde de nouveau au plafond, mais c’est toujours trop haut… et pas de doigt plus grand... je redescends et j’explore ma nouvelle salle de jeu.
C’est plein de petits trous et de cachettes, je vais chercher ma balle dans la maison je m’entraine a la Chasse un moment puis, fatiguée, j’explore un peu pour trouver un endroit d’où je peux me reposer en regardant papa et maman.

De la corniche ou je suis, je vois maman qui prépare les morceaux de caillou jaune pendant que papa les transforme dans le feu.
Çà fait du bruit je n’aime pas ça !
je retourne explorer, je vais aller trouver la blanche peut être qu’elle jouera avec moi.

La maison des dragons est grande.
Et il y a plein de cachettes et des passages.
Il y a même des toboggans et je m’amuse bien.
Et puis en explorant je trouve une énorme pièce avec une rivière et une autre avec du feu qui coule et  des cailloux colorés aussi grands que moi.
Sauf qu’ils ne sentent pas le caillou, et ils ne touchent pas comme des cailloux. J’essaie de lécher un et ça ne goûte…
ROOOAARRRR
Je fuis a toutes jambes mais quelque chose m’attrape par la peau du cou et me soulève, haut, très haut…
C’est le rouge et il a l’air très très fâché, il va me manger c’est sûr.
J’ai tellement peur que je me salis et je miaule pour appeler maman.

Heureusement la blanche arrive et le gronde, puis me prend dans sa patte et me repose par terre.
Je ne sais plus marcher. Je tremble toute, mais la blanche me lèche le visage et fait des bruits comme une chanson.
Au bout d’un moment je n’ai plus peur et elle me dit
« mon mari n’aime pas qu’on s’approche de nos bébés. Il ne faut pas les toucher, ils dorment et il faut attendre qu’ils se réveillent sans les embêter »

« Ils dorment dans des cailloux de couleur ? »

« Ce ne sont pas des cailloux, petite, ce sont des œufs. Mes œufs. Et ceux de mon époux. Si tu es encore ici quand ils se réveilleront tu pourras jouer avec eux mais pas avant, et attention : pas de griffes sinon mon mari va se fâcher »

Cette dernière remarque me tord le ventre mais il n’y a plus rien dedans et de toutes façons je suis déjà sale.
Elle me pousse vers la sortie et j’en profite pour aller me rincer a la rivière.
Je n’aime pas me lécher quand je suis sale comme ça.

L’assaut

Tous les jours je viens voir si les bébés dragons sont réveillés, plusieurs fois par jour, mais ils ne bougent pas.
Une fois même je reste assise devant pendant des siècles et je n’entends même pas une respiration, sauf la mienne.

Parfois les dragons me surveillent, parfois la blanche est couchée autour de ses bébés alors je ne les vois pas, mais je sais que si ils se réveillaient elle me le dirait. Elle est gentille, elle.
Des fois je regarde papa et maman qui travaillent.
Ils fabriquent un énorme collier en jaune qui brille, énorme, mais quand on regarde tout près, on voit que c’est plein plein de tout petits morceaux.
Ils est très fort mon papa, personne ne peut faire aussi bien.
C’est pour ça que même des dragons lui demandent de fabriquer des œuvres d’art.

Le reste du temps je vais patauger dans la rivière près du nid, ou alors je joue sur le toboggan.
Un jour, pendant que je m’amuse sur le toboggan, j’entends un rugissement.
C’est la voix de papa qui crie, puis maman crie aussi.
Je prends mes pattes à mon cou pour les rejoindre, mais je tombe et je culbute quand les deux dragons passent a coté de moi, en créant une tempête.
Je me rapproche et j’entends des feulements, des rugissements, et aussi des cris que je ne connais pas, et des bruits d’outils qu’on tape très très fort.
Je suis presque arrivée quand la blanche arrive et me prend dans ses griffes et m’emmène loin de papa et maman.
Je me débats, je griffe je mords mais elle n’a pas l’air de le sentir.
Derrière elle le rouge crie quelque chose que je ne comprends pas.. quelque chose comme « sauve la couvée ».

Elle me pose près de la rivière et me dit « on va jouer a un jeu. Je vais arrêter la rivière, et tu vas passer par ou elle va, et je vais pousser mes bébés vers toi. Derrière il y a une autre caverne cachée, et tu vas cacher mes bébés dedans et rester cachée avec eux jusqu'à ce que tes parents te trouvent, d’accord ? »
Je n’ai pas envie de jouer, je veux papa et maman, mais comme elle est gentille je veux bien lui faire plaisir.
Elle prend un gros caillou et le pose dans la rivière, qui s’arrête et commence a faire un lac, alors je marche dans le tunnel de la rivière et un peu plus loin il y a une petite grotte.
Bientôt je vois le bout de la queue de la blanche qui arrive, et qui pousse un caillou-bébé-dragon rose.
Je le prends et je le pousse doucement sur le coté, puis je reviens vers le chemin de rivière pour prendre le suivant, un bleu cette fois, mais je n’ai pas le temps d’y arriver.
D’un coup j’entends des cris de l’autre coté et la rivière jaillit du chemin, et je suis emportée avec l’œuf bleu.
Je m'accroche a un doigt du sol et je crie au bébé dans l’œuf bleu de se réveiller et de nager.
Alors il va vers un doigt du sol et le caillou se casse, mais le bébé dragon bleu ne nage pas et disparaît dans le chemin de la rivière.

Je n’entends plus que le bruit de la rivière, qui remplit tout le chemin pour retourner près de la blanche, et je ne saurais pas passer, alors toute mouillée et tremblante de froid, je vais me coucher près du caillou-bébé-dragon rose et j’attends, puis je m’endors, trop fatiguée.

Je n’entends plus de bruit, les murs brillent un peu et je vois que la rivière est moins haute, en me tenant avec mes griffes je peux avancer dans le chemin de la rivière.
Ca mouille et elle est froide mais j’ai faim et je veux du lait de maman.
Quand j’arrive dans la grande pièce sa sent très mauvais, et la blanche est toute cassée par terre, et elle sent la proie comme quand papa ramène à manger pour lui et maman.
Les cailloux–bébé-dragons sont cassés aussi mais les bébé-dragons ne sont pas la.
Je remonte dans la maison de dragon pour aller ou papa et maman travaillent, j’ai très faim maintenant.
Quand j’arrive en haut, tout est cassé aussi, le grand dragon rouge est couché dans un coin et il est tout cassé.
Je ne trouve pas maman et papa. Juste des bouts de fourrure comme le jour ou ils sont venus me chercher dans le buisson plein de bêtes et qu’ils ont du arracher leurs poils pour les enlever.

J’appelle maman mais elle ne vient pas. J’appelle papa, mais il ne vient pas non plus.
Je vais voir dans la maison a roulettes… elle est cassée et il n'y a personne dedans, mais il y a un peu de nourriture de papa et maman, alors je mange.
Ce n’est pas bon mais j’ai trop faim.

Je ne sais pas quand papa et maman sont partis.
Ca fait des siècles je crois.
Je les ai cherché partout dans la maison de dragon, j’ai même trouver du manger de dragon mais c’est aussi mauvais que le manger de papa.
J’ai appelé depuis la bouche de ciel, mais personne n’a répondu.
Alors j’ai amené du manger de dragon près du bébé rose et j'attends qu’il se réveille.

C’est pas drôle de jouer toute seule.
Journalisée

Myrra Purrfect - parfaite et ronronnante :p
Lung Tien Temeraire
Membres du Clan
Flammèche
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 55


LTT


Voir le profil
« Répondre #1 le: 16 Juin 2009 à 07:56:01 »

très sympathique (mais un peu triste à la fin) :)
Journalisée

Rawr!
gfx
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
gfx
Aller à:  
gfx
Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2011, Simple Machines Page générée en 0.125 secondes avec 19 requêtes.
Helios Multi design by Bloc
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !